Coccinella octopunctata

Publié le par Sylvie

   

Avez-vous entendu parler de l’invasion de frelons et de coccinelles asiatiques ? Et bien, sachez qu’un nouveau front invasif s’est ouvert en France. Il touche, dans les grandes villes, certains magasins spécialisés dans la vente de perles. On y observe dans les casiers en bois ou à l’intérieur de petits sacs en plastique, une prolifération d’insectes, qui revêtent les parures chatoyantes d’émaux cloisonnés.

 

Après avoir testé différentes méthodes pour s’en débarrasser (pièges englués d’un mélange de bière et de round-up, capsules shootées aux phéromones, pulvérisation de tetrachloruretuemouche), les propriétaires de ces boutiques ont fait une découverte importante : ces envahisseurs présentent un dispositif bucco-anal creux, permettant d’enfiler une chaînette ou un cordon. Ce qui les rend propres à la fabrication de colliers, de bracelets,  de boucles d’oreille et de pendentifs, pour peu que l’on soit armé des pinces adéquates, d’une bonne loupe et d’un peu patience.



cox02
 

Voici des échantillons de cette fameuse coccinelle asiatique, apparue il y a quelques années dans le sud de la France et que l’on trouve maintenant un peu partout en abondance. On notera que cette espèce est aptère, sans pattes, ni mandibules ce qui la rend, contrairement à l’idée répandue, parfaitement inoffensive.

 


cox03Collier et bracelet composés de coccinelles, de feuilles et de perles à facette Swarosky

Publié dans Perles cloisonnées

Commenter cet article