L’Homme de Denisova

Publié le par Sylvie


La paléontologie ne cesse de faire des progrès stupéfiants, chaque découverte remettant en cause l’arbre de l’évolution et l’histoire de l’Homme. Voila-t-y pas que des chercheurs russes ont déniché, à Denisova, au fin fond des Monts Altaï, un petit bout fossilisé de phalange appartenant à l’auriculaire d’un enfant de sept ans, et, dans celui-ci, des traces d’ADN mitochondrial.

Analysé par le généticien Johannes Krause de l’institut Max Planck (Leipzig), cet ADN démontrerait qu’une troisième espèce d’homme côtoyait, il y a 40 000 ans,  les hommes de Cro-Magnon Homo sapiens (d’où nous descendons) et de Néandertal (aujourd’hui disparu, tout comme les mammouths qu'il aimait chasser).

Cet homme vivant à Denisova était suffisamment évolué pour exhiber des parures. Dans la même couche préhistorique, un morceau de bracelet, constitué de pierres vertes polies, avait déjà été découvert, aux côtés de quelques perles. Autre révélation, et non des moindres : à l'époque, en Sibérie, on collectionnait au fond des grottes des oeufs d'autruche gravés.

 

Source : Nature News, 24/03/2010

 

Publié dans Histoire

Commenter cet article